Quels sont les différents types de Visa pour la Russie ?

Le visa est un cachet authentique faisant valoir une autorisation de séjour. Il est attribué sur le passeport par le service diplomatique du pays dans lequel le demandeur désire se rendre. Or ce pays c’est la Russie. Pour se rendre sur le territoire russe, les ressortissants de certains pays d’Europe, d’Amérique du Nord et du Sud, ainsi que l’Afrique et l’Asie sont obligés d’avoir le visa russe. Par ailleurs, il existe plusieurs types de visas.
Le visa touristique à entrée simple pour la Russie. C’est le plus simple et le plus économique genre de visa pour rejoindre la Russie. Il est seulement délivré pour des séjours touristiques, et il convient parfaitement pour des voyages de courte durée. Pour cela, la présentation d’une invitation est exigée (un voucher).
Le visa touristique à double entrée est un visa pour une personne. Toutefois, avec ce type de document, il a droit de faire 2 entrées, comme son nom l’indique, vers le territoire russe. Au-delà de 15 jours de présence, un itinéraire est demandé, de même que les dates d’entrée et de sortie de la Russie.
Le visa tourisme spécial est indispensable pour les personnes qui souhaitent prendre part à un événement comme une conférence, une exposition ou encore la réalisation d’un film, etc. Dans le principe, ce type de visa est le même que le visa touristique, à la seule différence que la dénomination n’est pas la même ainsi que sa durée.
Le visa business ou le visa d’affaires. Il est attribué aux étrangers qui rallient la Russie dans le cadre professionnel. Il est également conseillé pour les visiteurs souhaitant un séjour supérieur à un mois. Le visa business est délivré sous la condition sine qua non d’avoir une invitation d’affaires pour une, deux ou plusieurs entrées. Pour une durée supérieure à 6 mois, un test HIV négatif est demandé par le consulat.
Le visa culturel. C’est le même principe qu’un visa business, sauf qu’il est délivré uniquement par un groupement culturel. Parmi ces associations, on recense un théâtre, un cinéma ou un musée. A titre d’exemple, un chanteur d’opéra étranger venant chanter sur la scène du Théâtre Bolchoï, l’invitation sera fournie par le théâtre. En temps normal, il n’y a pas de frais consulaires.
Le visa de groupe se rapporte aux voyages organisés, notamment les croisiéristes et les résidents de Chine qui n’ont aucun droit de s’éloigner de leur groupe. Le visa de groupe est justement ce que l’on appelle grossièrement l’entrée sans visa en Russie, et il est destiné aux passagers sur les croisières et aux enfants de moins de 16 ans.
Le visa privé est une invitation qui peut être délivrée par une personne habitant elle-même sur le territoire russe. Ainsi, en théorie vos amis russes ont la possibilité de vous inviter en Russie. Ce n’est qu’une idée reçue, en réalité c’est un véritable parcours du combattant administratif. Par ailleurs, c’est un système de visa assez rare.
Le visa de travail et le visa d’étude. A leurs propos, ils ne sont pas réellement des visas, ils sont des titres de séjour sur le territoire. C’est un document vert composé d’une photographie séparée du passeport. Pour intégrer une école ou une entreprise russe, ce document administratif est indispensable. Il est renouvelable toutes les ans. L’obtention de cette pièce officielle autorise des entrées et des sorties illimitées en Fédération de Russie. Pour obtenir ce visa, il faut avoir un contrat de travail, la photocopie des documents de scolarisation et une preuve de règlement. L’entreprise doit être également autorisée à engager des employés étrangers.
Le visa de transit est délivré en cas de passage sur le sol russe. Aucune invitation n’est requise. La présentation de ce visa est obligatoire dans le cadre d’un transit, même provisoire sur les terres russes.

Quels délais prévoir pour un obtenir un Visa pour aller en Russie ?

Pour se rendre en Russie, dans la majorité des cas, un visa est requis. Pour cela, il est important de choisir le visa qui correspond à vos attentes, en fonction de vos besoins. Par la suite, des démarches administratives sont à effectuer (document à fournir, photographie, paiement, etc.). Une fois que la procédure est lancée, le consulat procède à l’étude de votre dossier. Cette étape nécessite un délai d’attente. Or, on dénombre deux types de délais, le délai normal et le délai urgent.
Le délai normal, comme son nom l’indique, est la procédure classique pour obtenir le visa. En ce qui concerne les visas de tourismes à simple et doubles entrées, le délai est évalué à 7 jours. Le visa de business ou d’affaires pour une simple ou double entrée est également de 7 jours. En outre pour les voyages d’affaires à entrées multiples (de 6 mois, de 1 an), le délai s’élève à 10 jours, de même que pour le visa culturel à multiples entrées. Pour le visa culturel à simple et à double entrée, c’est 7 jours. Le visa d’étude, de travail, de transit et privé sont délivrés sous 7 jours également. En revanche, il existe des circonstances exceptionnelles qui requièrent d’un délai plus court que la normale.
Le délai urgent dispose d’un temps réduit pour des événements inhabituels. Pour le visa touristique à simple et à double entrées, le délai pour obtenir le visa est de 4 jours. Au sujet du visa d’affaires ou de business à double ou simple entrées, le délai est aussi de 4 jours. Un délai de 5 jours est mobilisé pour avoir son visa d’affaires pour 6 mois et 1 an, mais uniquement sous invitation ministérielle. Quant au visa de travail, privé, de transit, et d’études 4 jours sont nécessaires pour attendre son autorisation sur le territoire russe.

 Quels sont les prix des Visas pour la Russie ?

La procédure pour l’obtention d’un visa en Russie ne se fait pas sans frais, il est un coût à la charge du touriste. Les tarifs sont aléatoires suivant le mode de réalisation du visa. Certains passeront par des agences pour alléger les contraintes administratives alors que d’autres suivront les étapes pas à pas par leurs propres moyens. Sur un délai classique, entre 7 et 10 jours, selon le type de visa, le prix moyen s’élève à peu à 190€, frais consulaires et frais du centre des visas inclus. Comme susdit, des agences s’occupent de tout ce marathon administratif. Les prix ne varient guère. L’offre comprend généralement, le dépôt et le retrait du dossier de demande de visa, la saisie de votre dossier auprès du Ministère des Affaires Etrangères russes, l’assurance pour obtenir le visa russe (sous réserve de votre propre assurance), les frais consulaires, les frais du centre des visas, le voucher (invitation avec un plan détaillé de votre parcours en cas de besoin), et bien évidemment les passeports pour intégrer le visa à l’intérieur.
Pour un délai urgent, les frais sont plus conséquents. Assurément, la procédure est accélérée, en moyenne le prix augmente de 70€.

Quels documents fournir pour un obtenir le visa Russie ?

La procédure pour obtenir un visa russe nécessite des frais coûteux pour le futur visiteur de la Russie, mais également des documents sont à fournir suivant les différents visas.
Pour le visa touristique, l’original du passeport du demandeur du visa est demandé. Deux pages reliées ensemble pour adjoindre le visa. Le passeport doit être valable au moins 6 mois après la date d’expiration du visa. Egalement, l’original de l’autorisation (voucher) touristique et l’autorisation d’accueil pour le touriste étranger, le formulaire attestant la demande du visa signé par le demandeur, une photographie en couleur, et une assurance maladie effective sur le territoire russe pour la durée du visa.
En ce qui concerne le visa d’affaires ou de business, les documents à fournir sont les mêmes que pour le visa touristique. Soit l’original du passeport, le formulaire de demande, l’original du voucher, une photographie en couleur et une assurance médicale.
Par rapport au visa de travail, les dispositions d’accès à ce type de visa sont sensiblement les mêmes que les précédentes à une différence près. A savoir, une assurance maladie le temps du visa en Russie, une photographie en couleur au format 3,5 cm x 4,5 cm, l’original de la demande de séjour en Russie, le passeport et le formulaire rempli et signé par le demandeur. Le changement se situe dans la contribution d’un certificat de dépistage du SIDA.
A l’égard du visa de transit dans le pays russe, les documents à fournir sont le modèle orignal du passeport avec au moins deux pages disponibles pour le visa. Les billets de voyage (train, avion) justifiant l’entrée et la sortie du territoire. Ensuite, il faut avoir un visa d’entrée dans un pays voisin avec la Russie, ou un passeport dans un Etat limitrophe, ou encore un visa d’une nation frontalière. De plus que la demande de formulaire rempli et signé, une assurance médicale valable pendant la durée du visa, et une photographie en couleur.
Quant au visa étudiant, les conditions administratives pour obtenir le visa sont exactement les mêmes que celles du visa de travail. Rappelons ces dispositions, l’original du passeport de celui qui sollicite le visa, l’original du voucher (invitation pour la Russie), le formulaire de demande de visa rempli en russe ou en anglais, une photographie en couleur au format 3,5 cm x 4,5 cm, une protection médicale couvrant la durée du visa, et une attestation de dépistage du SIDA.

Quelles sont les durées de validité ?

Quand on établit une demande de visa pour la fédération de Russie, différents paramètres sont à prendre considération, et la durée de validité du visa en fait partie.
Pour le visa touristique russe, la durée maximale autorisée est de 30 jours. Pour un voyage de plus de 12 jours, le consulat a la possibilité de réclamer des documents complémentaires. C’est-à-dire le circuit approfondi du séjour avec les dates d’entrée et de sortie de la nation russe.
Le visa de business ou d’affaires est accordé également aux touristes souhaitant rester en Russie plus de 30 jours. Il est peut-être valide pendant 6, 12 ou 24 mois pour un séjour multiple, simple ou double.
En ce qui concerne le visa de travail, le visa est valide de 90 jours jusqu’à 1 an. Toutefois, il est possible de partir et de revenir sur le territoire de Russie.
Au sujet du visa de transit, le visa le plus régulièrement attribué est de 72 heures. Par ailleurs, à titre exceptionnel, il peut être rallongé à 10 jours selon les cas exposés. Généralement le visa de transit à double entrée est remis pour une durée de 6 jours maximum.
Quant au visa étudiant, la durée de validité est la même que le visa de travail. Soit une validité de 3 mois à 12 mois. Néanmoins, il est possible que l’étudiant prolonge son visa dans le cadre de ses études, dans l’enceinte de l’établissement scolaire.